fbpx
Le Bonheur National Brut, vous connaissez ?
séparateur
2 enfants qui sourient assis sur les marches

Le Bonheur National Brut est le nouvel indicateur pour mesurer le bonheur national.

Le PIB (produit intérieur brut) vous connaissez certainement ce fameux indicateur économique qui permet de mesurer la « production de richesse » annuelle d’un pays.

Et bien aujourd’hui je vous parle du BNB. A ce moment vous vous dites sûrement « mais qu’est-ce que c’est ça, le BNB ?» Et bien ça ressemble un peu au PIB, mais pour le bonheur cette fois-ci. Il permet d’analyser le bonheur de la population bien plus que la seule croissance économique du pays et ça on peut dire que c’est une bonne chose !

Mais c’est quoi le Bonheur National Brut exactement ?

Le bonheur national brut (BNB) est un indicateur qui a été inventé en 1972 par Jigme Singya Wangchuck, le roi du Bhoutan. Derrière cette appellation un peu Bisounours, cet indicateur est très sérieux et permet de mesurer le bonheur dans un pays en prenant en compte les aspects psychologiques, culturels, sanitaires et bien d’autres encore.

Quand et où utilise-t-on le Bonheur National Brut ?

Pourquoi utiliser cet indicateur ? Est-il vraiment fiable ? Qui l’utilise ? On a la réponse à vos questions !

On entend pour la première fois parler du BNB au Bhoutan pour mesurer le bonheur des habitants. C’est uniquement pour ça qu’il a été créé au début. Puis, dans les années suivantes, il a évolué pour prendre en compte plusieurs autres critères importants pour le bonheur des habitants comme l’insertion sociale, l’éducation ou encore l’environnement. Autant de facteurs qui, si on pense, participent grandement au bonheur des individus.

Depuis sa création en 1972, quelques pays ont adopté le BNB pour améliorer le bonheur des habitants mais aussi pour espérer devenir des pays où il fait bon vivre. Et dans cette course effrénée pour devenir le meilleur pays où l’on veut vivre aussi les pays scandinaves font figure de modèles. Toujours en tête dans les différents classements de pays du bonheur, les pays du Nord font leur maximum pour améliorer le bonheur de ses habitants.

Après 50 ans le BNB a fait son petit bout de chemin et s’est transformé en véritable indicateur international. Repris sous diverses formes par l’ONU et l’OCDE, entre autre, il est un véritable modèle de bien-être et de vie saine que tous les pays rêvent d’offrir à leur peuple.

Mais le BNB a aussi pris sa place dans la tête de pas mal de chefs d’entreprises ; l’idée d’améliorer les conditions de vie/travail pour augmenter le bien-être et donc la production titille de nombreuses entreprises ; alors adopter le BNB en entreprise pourquoi pas ?

Cet indicateur serait très pertinent pour mesurer le bonheur au travail et tout ce qui touche à la Qualité de Vie au Travail (QVT). Les entreprises étant composées d’individus et influencées par l’état psychologique et motivationnel de ces derniers, le BNB permettrait donc, logiquement, de garder un œil sur le bonheur, la motivation et la satisfaction au travail. Une entreprise c’est un peu comme un mini pays finalement non ?

Comment mesurer le Bonheur National Brut ?

On y arrive enfin, la réponse à « LA » question : comment on le mesure cet indicateur ?

Ayant été créé au Bhoutan, parlons dans un premier temps de sa mesure dans le pays fondateur. On le calcule selon 4 piliers : la protection de l’environnement, la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise, la bonne gouvernance et enfin le développement économique responsable et durable.

Mais de nos jours, beaucoup de pays ne sont pas ou plus des monarchies, il a donc fallu adapter l’indicateur et transformer ces 3 piliers en indicateurs capables d’être mesureés dans la majorité des pays.

Le BNB a donc été analysé et 9 facteurs à prendre en compte lors de sa mesure sont ressortis :

  • Le bien-être psychologique :  on évalue les émotions d’une personne par rapport à sa vie, son estime, sa confiance en soi, son stress et son optimisme
  • La santé physique : on mesure l’efficacité des politiques de santé en évaluant les comportements à risque, la nutrition, la qualité du sommeil et la pratique de l’exercice
  • L’utilisation du temps : on mesure le temps de loisirs et l’interaction sociale avec la famille et les amis, en fonction du temps passé au travail et à l’éducation
  • La vitalité communautaire : on analyse les relations et les interactions avec la communauté en tenant compte du niveau de confiance et de sécurité dans la communauté, la qualité des relations, le sentiment d’appartenance et la pratique du bénévolat
  • L’éducation : on analyse la participation à l’éducation, le développement des compétences, l’éducation environnementale et la participation à l’éducation des enfants
  • La culture : on évalue la pratique des traditions locales, la participation aux événements culturels, le développement artistique et le taux de discrimination
  • L’environnement : réflexion sur la part des espaces verts, l’éducation environnementale, le système de collecte des ordures, la perception sociale de la qualité de l’eau, du sol, de l’air et de la biodiversité
  • La gouvernance : on analyse la perception qu’a la population du gouvernement, des médias, du système judiciaire, des élections, de la sécurité publique, de la citoyenneté et de la participation des citoyens à la vie politique
  • Le niveau de vie : on évalue le revenu familial et individuel, le niveau d’endettement, la sécurité financière et la qualité du logement.

Alors oui ça fait beaucoup de facteurs, mais il faut au moins ça pour mesurer notre bonheur non ? Quels facteurs vous touchent le plus et qu’est-ce qui est le plus important pour que vous puissiez vous épanouir au sein d’un pays ?

Et à travers le monde, ça donne quoi le Bonheur National Brut ?

Une idée Bisounours ? Pas vraiment ! Il faut savoir que le BNB a permis au Bhoutan d’être le seul pays à présenter un bilan carbone positif ! Et même si pour le Bhoutan la pauvreté et l’endettement restent des problématiques majeures, le gouvernement met le bonheur des habitants ainsi que l’évolution du pays au centre des problématiques et fait son maximum pour combattre certains fléaux.

En-dehors du Bhoutan, les quelques pays/villes qui ont tenté l’expérience de mesurer leur bonheur national brut, ont adoré l’exercice. Que ce soit Sao Paulo ou Seattle, ces villes ont pris le BNB au sérieux et mettent également le bonheur de leur population au centre de leurs efforts.

De façon encore plus sérieuse ont vu le jour dans le but de développer un indicateur du bonheur similaire au BNB. L’OCDE, par exemple, a créé en 2011 le « Bonheur Intérieur Brut », un indicateur très similaire au BNB, comportant 11 thématiques (logement, emploi, santé, sécurité, éducation, environnement…) et permettant d’établir un classement des pays où il fait « bon-vivre ».

Le grand vainqueur du titre de « pays du bonheur », en 2016, était la Norvège ! On pouvait la retrouver juste derrière l’Australie et le Danemark. La France ne s’était retrouvée qu’au 18ème rang (sur 38 pays classés).

Toujours dans le même thème, on retrouve le « rapport annuel du bonheur » et on remarque qu’en 2018, c’est en Finlande qu’on est le plus heureux. La France se retrouve encore une fois en bas du classement avec la position de 23ème.

Vers un Bonheur National Brut en France ?

C’est la question qu’on voulait vous poser. Les élections approchent à grands pas avec les grands discours et les belles promesses de nos candidats favoris (ou pas). Aimeriez-vous que les candidats aux élections présidentielles abordent toutes les thématiques qui constituent le BNB ? Pensez-vous qu’instaurer le BNB, ou son équivalent en France soit judicieux ? Faites-nous part de vos idées, ça nous intéresse et discutez-en entre copains !

Airbabysit et le Bonheur National Brut.

Même si on ne peut pas refaire le monde à nous tout seuls, on essaye quand-même de l’améliorer et de le rendre plus facile (à notre échelle). La création de lien social, le bien-être psychologique, l’utilisation du temps ou encore la culture sont autant de facteurs spécifiques au BNB qu’Airbabysit essaye d’adopter pour vous rendre plus heureux !  Alors lancez-vous, chargez l’appli et sortez avec des copains !

3 enfants bouthanais heureux qui sourient qui représente le Bonheur National Brut

Pour en savoir plus sur le magnifique Pays du Bhoutan.

Pour découvrir nos autres articles.