Envie d'une soirée en tête à tête ?
Besoin d'aller chercher les enfants à l'école ?
De télétravailler en toute sérénité ?

Essayez la garde d'enfants collaborative entre parents.

C'est quoi ?

Un réseau de confiance pour garder mes enfants


Je choisis des amis ou des relations près de chez moi pour garder mes enfants : je les connais, ils ont eux-mêmes des enfants, j’ai confiance ! Les informations sont sécurisées, seul mon réseau accède au détail de mon profil.

Des échanges de gardes faciles et rapides

Via l’appli, je leur demande la garde de mes enfants en quelques clics. Solidaire, je garde à mon tour les enfants de mes amis. Cela peut inclure d’aller chercher les enfants à l’école ou à la crèche. Si je suis en retard, je peux envoyer une demande urgente à mes ami(e)s

garde enfant facile et rapide

La liberté pour les parents…

Airbabysit me donne de la liberté pour toutes mes activités : tête à tête, amis, télétravail, loisirs, sport, achats…

Pas de frais de garde !

Les échanges sont collaboratifs, donc pas de frais de garde. L’application est gratuite pour une utilisation de base, payante pour plus de services.

Se lancer

Fichier 1@4x

1. Je créé mon compte

Je télécharge l’appli, je crée mon profil de famille et je constitue mon réseau de parents de confiance en invitant mes amis et relations ; cette étape me fait gagner des points.

Fichier 4@4x-8

2. J’échange des gardes

Via l’appli, je demande la garde de mes enfants à mon réseau et je reçois ses demandes de garde. Les gardes acceptées sont envoyées dans mon agenda. Je peux également informer ma communauté de mes disponibilités !
equite-de-garde

3. J’assure l'équité

J’utilise mes points pour faire garder mes enfants ; je gagne des points en gardant les enfants de mon réseau ; l’échange de points garantie l’équité ! Airbabysit se charge du calcul.
abonnement-de-garde

4. Je fais évoluer mon abonnement

L’offre de base donne accès à 4 heures de gardes échangées par mois, donc l’équivalent d’une soirée gratuite ! Les abonnements premium permettent d’échanger plus d’heures de gardes (à partir de 9,90€ par mois). En prime, Airbabysit commence à négocier des tarifs réduits avec ses partenaires (restaurants, cinémas, théâtres…) !

Témoignages

Claire B. - Blois
Read More

Faire garder mon petit ange ? C'était impossible !


En fait, l’adaptation de ma fille à la garderie a été un moment difficile, mais j’ai très vite eu confiance dans l’auxiliaire ; on sent l’expérience de la professionnelle de la petite enfance. Par contre, confier Céline à une baby-sitter pour une soirée, je n’y arrivais pas. Et demander à ma meilleure amie, c’était impossible, car j’avais l’impression que c’était toujours moi qui demandais. En invitant mes amies à me rejoindre sur Airbabysit, c’est clair que nous entrons dans un système d’échange établi ; nous sommes toutes là pour échanger des gardes et comme mes amies sont elles-mêmes mamans, j’ai confiance ! Alors plus de restrictions !
Julie B. - Morlaix
Read More

En retard à la sortie des classes, vous connaissez ?


Une réunion qui se prolonge, un embouteillage ou des transports en commun en panne, je suis sûr que vous avez déjà testé ! Sur Airbabysit, la demande à votre réseau peut inclure une conduite ou récupération à l’école et être assortie d’une notification pour alerter les amis en quelques clics quand vous êtes bloqué(e) ! J’ai hâte de savoir cette option disponible, cela me rassurera !
Sandra B. - Bois-Colombes
Read More

" Sortir un peu, beaucoup, passionnément… c’était fini ! "


Avant la naissance de David, j’allais au cinéma plusieurs fois par semaine. Inutile de vous dire que depuis, ce n’est plus le cas ! Au début, on profite de son bébé et puis on est occupé, fatigué, débordé ! Après, quand cela va mieux, je vous laisse calculer, même au plus serré : 3h de babysitting à 10€ + les entrées au cinéma, on est vite à 50€ la soirée ! Alors plusieurs fois par mois ? Pas de solution réaliste avant Airbabysit. Maintenant, j’optimise mon réseau en attendant l’ouverture des cinémas ! Et vous, c’est plutôt ciné, restau avec copains, bar, théâtre ou vous combinez ?
Lucie R. - Bois-Colombes
Read More

Appel à tous ou appel à chacun ?


Jusqu’à maintenant, j’appelais les baby-sitters ou j’appelais mes amies une par une pour savoir laquelle serait disponible pour une soirée ou récupérer mes enfants à l’école quand je suis retenue. J’attends un bénéfice d’Airbabysit : pouvoir poster une demande à tout ou partie de mon réseau en une seule demande. 3 clics et puis c’est envoyé ! Et puis j’apprécie que la garde soit transférée dans les agendas automatiquement !
Baptiste P. - Bois-Colombes
Read More

« Garder les enfants, j’en avais pas envie ! »


Faire garder mon fils par des copains, eux-mêmes parents, j’adore l’idée car cela m’assure que Gaspard soit entre de bonnes mains. Garder les enfants des copains, je n’en avais aucune envie… jusqu’à ce que je réalise qu’il est bien plus agréable pour moi et Gaspard d’aller jouer au foot avec ses copains ! A trois ou quatre, c’est plus amusant qu’à deux et Gaspard échange avec des enfants de son âge. Et quand j’en ai assez, ils continuent sans moi ! Garder les enfants des autres, cela peut-être un bon moment !
Myriam K.- Asnières
Read More

« Parent solo, c'est dur ! »


Quand je me suis retrouvée seule, j’étais débordée, donc même pas le temps de penser à sortir. C’est le contraire qu’il faut faire : en constituant mon réseau, je me suis entourée et les copains m’ont aidée. Finalement échanger des gardes, quel bol d’air ! Ma première sortie, ça a été une manif ! Et sur Airbabysit, on peut chercher à étendre son réseau en sélectionnant les parents solos ; avec eux, pas besoin d’expliquer nos galères !
Previous
Next

Claire B. - Blois

Faire garder mon petit ange ? C'était impossible !

En fait, l’adaptation de ma fille à la garderie, cela a été un moment difficile, mais j’ai très vite eu confiance dans l’auxiliaire ; on sent l’expérience de la professionnelle de la petite enfance. Par contre, confier Céline à une baby-sitter pour une soirée, je n’y arrivais pas. Et demander à ma meilleure amie, c’était impossible, car j’avais l’impression que c’était toujours moi qui demandais. En invitant mes amies à me rejoindre sur Airbabysit, c’est clair que nous entrons dans un système d’échange établi ; nous sommes toutes là pour échanger des gardes et comme mes amies sont elles-mêmes mamans, j’ai confiance ! Alors plus de restrictions !

 

 

Julie B. - Morlaix

En retard à la sortie des classes, vous connaissez ?

Une réunion qui se prolonge, un embouteillage ou des transports en commun en panne, je suis sûr que vous avez déjà testé ! Sur Airbabysit, la demande à votre réseau peut inclure une conduite ou récupération à l’école et être assortie d’une notification pour alerter les amis en quelques clics quand vous êtes bloqué(e) ! J’ai hâte de savoir cette option disponible, cela me rassurera !

Sandra B. - Bois-Colombes

" Sortir un peu, beaucoup, passionnément… c’était fini ! "

Avant la naissance de David, j’allais au cinéma plusieurs fois par semaine. Inutile de vous dire que depuis, ce n’est plus le cas ! Au début, on profite de son bébé et puis on est occupé, fatigué, débordé ! Après, quand cela va mieux, je vous laisse calculer, même au plus serré : 3h de babysitting à 10€ + les entrées au cinéma, on est vite à 50€ la soirée ! Alors plusieurs fois par mois ? Pas de solution réaliste avant Airbabysit. Maintenant, j’optimise mon réseau en attendant l’ouverture des cinémas ! Et vous, c’est plutôt ciné, restau avec copains, bar, théâtre ou vous combinez ?

Lucie R. - Bois-Colombes

Appel à tous ou appel à chacun ?

Jusqu’à maintenant, j’appelais les baby-sitters ou j’appelais mes amies une par une pour savoir laquelle serait disponible pour une soirée ou récupérer mes enfants à l’école quand je suis retenue. J’attends un bénéfice d’Airbabysit : pouvoir poster une demande à tout ou partie de mon réseau en une seule demande. 3 clics et puis c’est envoyé ! Et puis j’apprécie que la garde soit transférée dans les agendas automatiquement !

Baptiste P. - Bois-Colombes

« Garder les enfants, j’en avais pas envie ! »

Faire garder mon fils par des copains, eux-mêmes parents, j’adore l’idée car cela m’assure que Gaspard est dans de bonnes mains. Garder les enfants des copains, je n’en avais aucune envie… jusqu’à ce que je réalise qu’il est bien plus agréable pour moi et Gaspard d’aller jouer au foot avec ses copains ! A trois ou quatre, c’est plus amusant qu’à deux et Gaspard échange avec des enfants de son âge. Et quand j’en ai assez, ils continuent sans moi ! Garder les enfants des autres, cela peut-être un bon moment !

Myriam K. - Asnières

« Parent solo, c'est dur ! »

Quand je me suis retrouvée seule, j’étais débordée, donc même pas le temps de penser à sortir. C’est le contraire qu’il faut faire : en constituant mon réseau, je me suis entourée et les copains m’ont aidée. Finalement échanger des gardes, quel bol d’air ! Ma première sortie, ça a été une manif ! Et sur Airbabysit, on peut chercher à étendre son réseau en sélectionnant les parents solos ; avec eux, pas besoin d’expliquer nos galères !

Equité et solidarité

Pour assurer l’équité, vous échangez des points lors des gardes ; ces points s’appellent des « Libs », comme « Liberté ». Vous consommez des Libs pour faire garder vos enfants et vous gagnez des Libs quand vous gardez les enfants de votre réseau. L’échange des Libs assure l’équité : quand vous n’avez plus de Libs, pas d’autre méthode que de garder les enfants des autres ! Airbabysit se charge des calculs.

Parce que la solidarité est une de nos valeurs, vous pouvez donner vos Libs, si vous en avez collectés beaucoup. A vous de choisir la personne qui en a le plus besoin : soignants fatigués, parents solos, parents débordés, enfants porteurs de handicap…

Airbabysit : notre vision, notre désir... votre rôle !

Nous sommes partis d’un constat simple : en dehors des heures de crèche et d’école, les parents n’ont pas de système de garde de confiance, abordable et flexible… à part les grands parents peut-être. Il y a bien les amis, mais on n’ose pas les solliciter, on a toujours l’impression que c’est à sens unique. La situation est encore plus difficile pour les parents solos qui n’ont pas le soutien du conjoint.

Pourtant, un besoin fort de retour vers l’humain, de création de lien dans la communauté se fait ressentir dans notre société.

Aussi, nous avons développé Airbabysit, un mode de garde basé sur la confiance (entre amis), sur la compétence (entre parents, donc expérimentés), assurant l’équité (par un échange de points contre les gardes) et gratuit (les points n’ont pas de valeur monétaire). C’est un système collaboratif de proximité !

Nous avons fait de notre mieux pour proposer ce mode de garde sur une application pratique et facile d’utilisation.

Notre objectif est d’aider les parents et les familles à développer une ressource, l’entraide et de fournir le moteur d’une immense solidarité en commençant par les échanges de garde d’enfants ; notre désir est aussi que le réseau de chaque utilisateur engendre du lien social réel et solide.

Pour garantir un accès à tous, nous voulons que le service de base d’Airbabysit reste gratuit. Les fonctions avancées d’Airbabysit sont payantes pour permettre la pérennité du service et développer de nouveaux avantages pour les parents.

Nous avons travaillé pour vous et nous continuerons. Pour développer cette solidarité, nous avons maintenant besoin de vous !

Jean & l’équipe

Qui sommes-nous ?

Jean

Co-fondateur

Avec ma femme, directrice de crèche, nous sommes les parents de trois filles dont des jumelles. L’une d’elles est atteinte d’handicap. Ce sont trois jeunes femmes maintenant ! Quand nos enfants étaient jeunes, nous avons eu l’aide de nos amis (oh merci !) ; nos parents étaient loin, il y a eu des moments difficiles. Nous aurions aimé plus d’aide de nos amis, mais nous n’avons pas eu l’idée d’Airbabysit à temps ! C’est de notre expérience et de nombreux échanges avec des parents qu’est né ce projet.

Julie Marie

Digital Manager

Etant une jeune maman freelance de deux enfants toujours très créatifs lorsqu’il y a une bêtise à faire, j’ai forcément accroché au concept de Airbabysit ! D’un point de vue personnel, bien sûr, parce qu’au-delà du pur échange de services, cela permet d’en finir avec la solitude de l’entrepreneuriat. D’un point de vue professionnel également, car je crois profondément en l’économie solidaire et sociale, qui crée du lien là où l’on en a cruellement besoin. C’est donc avec une certaine fierté que je partage ma plume et mes drôles d’idées avec Jean, Valère et Soumaya pour porter ce beau projet.

Soumaya

Community Manager

Jeune étudiante à l’INSEEC à Paris, passionnée par le monde du digital et le travail d’équipe, j’occupe le poste de chargée de Communication en contrat d’apprentissage au sein de la start-up Airbabysit afin d’optimiser sa présence digitale.